La mort de Patrocle le pousse à reprendre les armes pour affronter Hector, le meilleur des Troyens. Revêtu de son armure divine, il s'engage à nouveau dans le combat et abat un grand nombre de Troyens sur son passage[65], tellement que les eaux du Scamandre sont souillées de cadavres[66]. Certains vases reprennent directement des épisodes de l’Iliade. L’un des faits les plus marquants de son mythe vient du désir de sa mère, Thétis, de le rendre invulnérable. Homère est à l'origine de la figure du poète aveugle, dont l'infirmité est contrebalancée par son génie poétique. On peut distinguer aussi une exégèse allégorique théologique ou mystique, ayant trait aux dieux et aux mystères religieux, mais elle est souvent étroitement liée à l'exégèse physique, les dieux étant assimilés à des entités naturelles, ou qui agissent sur la nature « Mais la théologie y trouve aussi sa place »[49]. Bien que descendant de Pélée et de Thétis, Achille est soumis à une condition mortelle, mais Citati considère que la mènis d'Achille (sa colère) est un trait divin envoyé par Zeus qui le distingue de tous les autres héros. Alors que l'armée grecque s'apprête à partir pour Troie, la colère d'Artémis contre Agamemnon bloque la flotte à Aulis. « Aiguisez vos lances, ajustez vos boucliers, donnez à manger à vos chevaux et veillez à ce que vos chars soient prêts pour … Dans une scène touchante du chant IX, le vieil homme se souvient d'avoir tenu le héros sur ses genoux, découpant sa viande et l'aidant à boire son vin[23]. On a objecté que le terme se rencontre normalement au neutre pluriel (ὅμηρα / homêra) et non au masculin. Selon une tradition ancienne, Thétis place tous ses enfants dans un chaudron d'eau bouillante ou dans le feu, pour vérifier s'ils ne sont pas immortels ; Pélée l'arrête avant qu'elle ne puisse faire subir le même sort à Achille[11]. Dans la céramique grecque antique, Achille apparaît régulièrement sur les scènes de vases peints à sujets mythologiques. Une autre tradition lie la mort d'Achille à son amour pour Polyxène, fille de Priam : le héros est tué alors qu'il négocie avec le roi troyen la main de sa fille dans le temple d'Apollon Thymbrien[93]. J.-C. D'abord, l'Iliade comprend trois descriptions de ce qui ressemble à la phalange, notamment : « Ainsi ajustaient-ils casques et boucliers bombés. nécessaire]. Vers la fin du siècle, en 1674, Achille fait partie des personnages d’Iphigénie, fameuse tragédie de Jean Racine inspirée de la tragédie Iphigénie à Aulis d'Euripide. Dans Le Banquet de Xénophon[2], Xénophon dit qu'ils n'étaient pas amants ; Eschyle dit le contraire dans sa pièce Les Myrmidons[3]. Sous son déguisement, il séduit ou viole Déidamie, qui lui donnera Néoptolème, également appelé Pyrrhus[33], lequel se révélera indispensable à la prise de Troie. Le premier roman d'aventures. En 1962, Cy Twombly peint Achilles Mourning the Death of Patroclus. GN et expansions; Le Coin du Grec . Achille fait l'objet d'un culte héroïque dans plusieurs régions de la Méditerranée. Des milliers de livres avec la livraison chez vous en 1 jour ou en magasin avec -5% de réduction . C'est ce que résument les premiers vers de l'Iliade : « Chante, ô déesse, le courroux du Péléide Achille, Ce système, qu'on ne retrouve que dans la poésie homérique, est caractéristique de la poésie orale. Elle est en charge de la collection Classique poche des éditions des Belles Lettres et travaille également comme éditrice chez Albin-Michel. En 1579, La Troade, tragédie en cinq actes de Robert Garnier, voit intervenir le fantôme d'Achille qui réclame qu'on lui sacrifie la captive troyenne Polyxène. Privés de son appui, les Grecs essuient défaite sur défaite, et alors que les Grecs sont acculés et que les Troyens menacent de brûler leurs nefs, le vieux sage Nestor, Phénix et Ulysse viennent en ambassade plaider la cause achéenne[59]. J'aimerais mieux être sur terre domestique d'un paysan, Dans l’Antiquité, ces ouvrages sont ceux que tous les citoyens bien nés doivent avoir lus et même appris par coeur. Et il a commit un petit livre tout à fait passionnant où il entreprend de chercher la trace de ces deux oeuvres à travers le temps et les littératures d'un peu partout. La question s'est en effet posée dès l’Antiquité : le pseudo-Apollodore explique ainsi que son nom signifie « qui n'a pas de lèvres » (d’un α- privatif et de χεῖλος / kheĩlos, « lèvre ») « parce que jamais il n’avait approché ses lèvres d’un sein »[6]. Mais d’abord, allez au repas et préparez-vous au combat. Les Thessaliens y effectuent un pèlerinage annuel[102], et les textes mentionnent que l'armée perse vient y vénérer Achille pendant les guerres médiques[103]. Les textes homériques sont alors écrits et lus sur des rouleaux de parchemin ou de papyrus, les volumina (d'où vient le français « volume »). Dans la troisième Néméenne, Pindare évoque en quelques vers l'enfance d'Achille pendant son séjour chez les centaures Chiron et Philyra et les exploits qu'il accomplit à la chasse[133]. Parfois, la métrique de l'hexamètre dactylique permet de retrouver la forme initiale, ainsi que d'expliquer certaines tournures. Jacqueline de Romilly explique ainsi : « entre les documents soudain révélés et le contenu des poèmes, il n'y a pas un lien beaucoup plus étroit qu'entre la Chanson de Roland et des actes notariés de l'époque de Roland »[58]. En cela, le modèle de virilité de l’Iliade est très différent de celui mis en place par la suite dans la tragédie avec Eschyle à l'époque classique[123]. Il meurt en laissant l'œuvre inachevée, n'ayant eu le temps de composer que le prologue et le premier acte. C'est le cas par exemple pour le digamma (Ϝ /w/), phonème disparu dès le Ier millénaire av. Enfin, ailleurs dans le poème, Thétis clame également avoir élevé son fils elle-même[24]. Les Myrmidons (fr. Les deux héros portent des favoris. Dans les tragédies conservées d'Euripide, Achille est l'un des principaux personnages d’Iphigénie à Aulis : lorsqu'Agamemnon, sur ordre d'un oracle, accepte de sacrifier sa propre fille Iphigénie afin que la flotte grecque puisse quitter Aulis, il fait croire à sa femme Clytemnestre qu'il s'apprête à marier Iphigénie à Achille, mais il ne s'agit que d'un mensonge afin de les faire venir à Aulis. Dans cette version, ce n'est pas Priam en personne qui va réclamer le corps d'Hector mort à Achille dans le campement achéen, mais Hélène ; Pâris la suit secrètement et tue Achille d'une flèche au talon[162]. Rutherford, « From the Iliad to the Odyssey », in. J.-C. (et dont le personnage de Nausicaa serait une sorte d'autoportrait) : le premier à avoir lancé l'idée est l'écrivain anglais Samuel Butler dans The Authoress of the Odyssey, en 1897. Zénodote, premier bibliothécaire de la Bibliothèque d'Alexandrie, commence le travail de défrichage, tandis que son successeur Aristophane de Byzance établit la ponctuation du texte. Xanthos, l'un des chevaux d'Achille, l'a prédit au héros, attribuant sa mort à un « dieu fort »[80]. Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Les deux guerriers sont vêtus de cuirasses de mailles fines et de pagnes courts. À rebours de la révérence de ses contemporains pour Homère, il rédige vers 1670 les Conjectures académiques où, non content de critiquer les œuvres homériques, il remet en cause l'existence même du poète. Ulysse ou Odysseus (en grec ancien Ὀδυσσεύς / Odusseús, en latin Ulixes, puis par déformation Ulysses) est l'un des héros les plus célèbres de la mythologie grecque. J.-C. et davantage encore au moment de la fixation du texte, au VIe siècle av. Le héros est réputé y habiter : il apparaît en vision aux marins qui approchent de l'île[115]. Dans la même région, l'étroite péninsule de Tendra est appelée dans l'Antiquité la « piste de course d'Achille »[110],[111],[112]. Zeus le lui accorde. L'emploi concurrent de deux génitifs, l'archaïque en -οιο et le moderne en -ου, ou encore deux datifs pluriels (-οισι et -οις) montrent que l'aède pouvait alterner à son gré formes archaïques et modernes : « la langue homérique est un mélange de formes d'époques diverses, qui n'ont jamais été employées ensemble et dont la combinaison relève d'une liberté purement littéraire » (Jacqueline de Romilly). Grâce à notre site vous avez un large choix de documents comme les résumés de L’Iliade et/ou de L’Odyssée. Hérodote rapporte que la « poésie homérique » est bannie par Clisthène, tyran de Sicyone, à cause de ses références à Argos[31] — ce qui laisse supposer que le Cycle thébain était également considéré comme homérique. Institut suisse Jeunesse et Médias. De là provient, après l'Antiquité, le nom scientifique du genre Achillea regroupant des plantes de la famille des Astéracées. Certaines scènes correspondent à des épisodes également évoqués par la littérature, d'autres montrent des scènes inconnues par ailleurs. L'interprétation allégorique d'Homère, pratiquée depuis la plus haute Antiquité par presque tous les philosophes, couvre finalement une période d'au moins 2 500 ans. Au cours de l'épisode, Achille est tué par un héros troyen, Troïlus (l'épisode s'inspire librement de la pièce de Shakespeare Troïlus et Cressida, dans laquelle c'est Troïlus qui est tué par Achille)[167]. La moitié gauche de la scène est occupée par Patrocle, assis face aux spectateurs mais détournant la tête vers la gauche, la tête baissée, la jambe droite repliée devant lui, l'autre étendue vers la droite derrière Achille. Né vers 800 avant J-C et mort vers 740 avant J-C, il serait l'auteur de l'Iliade et l'Odyssée ainsi que de nombreuses aventures épiques.Bien que beaucoup de mystères et de légendes entourent sa … J.‑C. ), les Byzantins (Psellos, Eustathe de Thessalonique, Jean Tzétzès, Christophe Contoléon, Gémiste Pléthon), même les anciens auteurs chrétiens (Clément d'Alexandie, Hippolyte de Rome) et musulmans (Shahrastani), les humanistes (Rabelais, J. Pierius Valerianus, Jean Dorat, etc. Au IIe siècle apr. La mènis d'Achille est une colère divine, distincte de la mania qui est une colère humaine qui frappe les autres héros de l'épopée. Achille fait pourtant preuve d'humanité en laissant le roi Priam, venu dans sa tente en suppliant, emporter le corps de son fils pour lui accorder des dignes funérailles[76]. Les auteurs de l'Antiquité pensaient qu'Homère chantait des événements ayant réellement existé, et que la guerre de Troie avait vraiment eu lieu. Vers la fin de l'Antiquité, autour du Ve siècle apr. Parry et son disciple, Albert Lord, donnent ainsi l'exemple de bardes serbes de la région de Novi Pazar, analphabètes, capables de réciter de longs poèmes parfaitement versifiés, en utilisant ce type de formules rythmiques. La fabrique du héros dans la poésie grecque archaïque, il montre que l’Iliade a pour thème l'excellence d'Achille, qui est « le meilleur des Achéens » (aristos Akhaiôn)[118]. On ne peut citer que quelques exemples avec leurs partis pris concernant Achille. Une épopée est un récit en vers qui raconte les exploits de personnages surhumains et ces derniers étaient appelés les Héros par les grecs. Caché par sa mère, qui veut l'empêcher de participer à la guerre de Troie, à la cour du roi Lycomède, le jeune homme est découvert par Ulysse et rejoint, avec son ami intime Patrocle, l'expédition grecque. La seule arme visible est le carquois que Patrocle porte dans le dos et qui dépasse par-dessus son épaule gauche. Ce n'est qu'à partir de Platon et Aristote que l'attribution se limite à l’Iliade et de l’Odyssée, mais au XVIe siècle encore, Érasme croit que la Batrachomyomachia est une œuvre d'Homère. En effet, ce détail est cohérent avec des évocations écrites du couple, notamment chez Platon (Banquet, 180a) où le personnage de Phèdre indique que Patrocle était plus âgé qu'Achille et était donc l'éraste[147]. Par ailleurs, on a fait valoir que pour les épopées, l'anonymat était la règle et le nom d'auteur, l'exception[23]. Ainsi du vers 108 du chant I de l'Iliade : « ἐσθλὸν δ’ οὔτέ τί πω [Ϝ]εἶπες [Ϝ]έπος οὔτ’ ἐτέλεσσας ». Cette série d'épisodes donne lieu à plusieurs types de scènes. L'Éthiopide précise qu'il est tué par Pâris et Apollon, alors qu'il poursuit les Troyens sous les murailles de la ville[84]. Cependant plusieurs villes ioniennes (Chios, Smyrne, Cymé ou encore Colophon) se disputaient l'origine de l'aède et la tradition l'individualisait en répétant qu'Homère était aveugle. Selon lui, le poète a composé ses deux œuvres vers 950 av. Chez Apollodore, c'est une sonnerie de trompette qui réveille l'héroïsme du jeune homme, qui se dévoile ainsi[35]. L’épopée est divisée en 24 chants (12109 vers) et relate le retour d’Ulysse dans sa patrie après la guerre de Troie. Pendant la période du Bas-Empire romain, Achille connaît un regain de popularité dans les arts figurés, qui mettent en avant plusieurs épisodes de son mythe[149]. Quelques-uns montrent Achille enfant en compagnie du centaure Chiron, son précepteur. Sur la gauche, devant Patrocle, une flèche est plantée dans le sol en biais, certainement la flèche qui a blessé Patrocle et qu'Achille a retirée. Plutarque raconte de son côté que Thétis envoie aux côtés d'Achille un serviteur chargé de lui rappeler l'avertissement ; Achille s'y tient jusqu'à ce qu'il rencontre la sœur de Ténès, qui le frappe par sa beauté. Au Ve siècle av. J.-C.[113] L'île de Leucé — actuelle île des Serpents — littéralement l'« île blanche » - au nord-ouest du Pont-Euxin, est le site de culte d'Achille le plus connu sous l'Antiquité. Elles n'avaient jamais été écrites, car il n'y avait pas de livres en ce temps-là. Tout ce qu'ont fait, subi et souffert les Argiens, Quelle surprise d'avoir fini la première oeuvre en une heure ! Cette scène de l’Odyssée montre une conception du monde de l'héroïsme nettement différente de celle qui était mise en valeur dans l’Iliade. 134a-136R) sont la première source connue à attester sans aucune ambiguïté une relation amoureuse entre Achille et Patrocle : on y voit notamment Achille pleurer sur le corps de son ami, évoquer la beauté de ses cuisses et regretter les baisers qu'ils s'échangeaient[136]. Et quand ils se penchaient, les casques chevelus heurtaient Un kylix attique à figures rouges attribué au peintre de Sosias et conservé à Berlin (Berlin F2278) montre Achille en train de panser une blessure de Patrocle. Plus tard, ce sera au tour de Caracalla de faire ce pèlerinage[106]. modifier - modifier le code - modifier Wikidata. Il est tué par Hector, qui prend les armes d'Achille comme butin[62]. On le trouve aussi notamment sur une amphore d'Exékias, également conservée au Vatican (sous le no 344), qui porte des inscriptions nommant les deux héros. En 1862, le peintre Eugène Delacroix réalise un pastel intitulé L'Éducation d'Achille montrant le centaure Chiron en train de galoper et de tirer à l'arc dans un paysage de collines, pendant que le jeune Achille, assis sur son dos, tire lui aussi à l'arc en suivant son exemple. Son nom même pose problème : on ne connaît aucune autre personne portant ce nom avant l'époque hellénistique et il reste rare avant l'époque romaine, où il est porté en particulier par des affranchis[20]. On reconnaît l'existence d'Agamemnon, pensant avoir trouvé un masque à son effigie, le grand bouclier d'Ajax, la coupe de Nestor, etc.[57]. Achille reste ferme mais Patrocle, ému par les malheurs de ses compatriotes, obtient l'autorisation d'Achille de sauver les Grecs en portant ses armes[60]. Dans la Suite d'Homère de Quintus de Smyrne, il est blessé par le prince éthiopien Memnon[16]. Une coupe attique à figures rouges du peintre de Macron peinte dans les années 490-480 av. Dans une autre version, Achille s'éprend de Polyxène alors qu'elle accompagne son père venu réclamer la dépouille d'Hector ; Priam lui promet alors sa main sous réserve qu'il mette fin à la guerre — il s'agit en réalité d'une embuscade[94], puisque Pâris l'attend, l'arc à la main, tapi derrière une colonne du temple[95]. Les événements de la guerre de Troie qui précèdent ceux de L'Iliade sont particulièrement confus. Sous le sol, le demi-cercle restant entre la ligne horizontal du sol et la courbe du bord de la coupe est remplie par un motif végétal stylisé. Stamnos attique à figure rouge , ca. Télécharger / Lire en ligne Bibliothèque de livres électroniques. Cette conception a été reprise par le poète Robert Graves dans son roman Homer's Daughter, R. Graves, Homer's Daughter, Academy Chicago Publishers, 2005, et en 2006, par l'universitaire Andrew Dalby dans son essai Rediscovering Homer, W. W. Norton, 2006. Cette question remonte à l'Antiquité : selon Sénèque, « c'était la maladie des Grecs de chercher quel était le nombre des rameurs d'Ulysse ; si l'Iliade fut écrite avant l'Odyssée, si ces deux poèmes étaient du même auteur »[35]. Interrogé à cet effet, l'oracle de Delphes répond en 128 à l'empereur Hadrien qu'Homère est natif d'Ithaque et qu'il est fils de Télémaque et Polycaste[16]. Le philologue allemand Gottfried Hermann publia en 1806 une édition des Hymnes. Achille peine à maîtriser ses pulsions, notamment sa colère, tandis qu'Ulysse sait se maîtriser et prendre le temps de planifier ses actes afin de mieux parvenir à ses fins[127]. Aristarque de Samothrace, successeur d'Aristophane, écrit des commentaires de l'Iliade et de l'Odyssée, et tente de différencier le texte attique, établi sur les ordres de Pisistrate, et les additions hellénistiques. Il n'apparaît pas dans les tragédies conservées d'Eschyle et de Sophocle, mais on sait que ces auteurs lui avaient consacré des pièces. La scène se retrouve aussi sur des reliefs de brassards de boucliers d'Olympie (B4810) et elle semble avoir également été représentée par un groupe sculpté qui se trouvait sur l'Acropole. comme un qui l'eût vécu, ou tout au moins appris d'un autre[56] ǃ ». Dès le VIIe siècle av. Ovide, dans ses Héroïdes, imagine une lettre écrite par Briséis à Achille juste après que la captive a été enlevée par Agamemnon. La suite fut terminée par son assistant Pascal Collasse. À Ulysse qui le félicite de régner parmi les morts, il répond : « Ne cherche pas à m'adoucir la mort, ô noble Ulysse ! - La suite en est encore plus surprenante, répondit Scheherazade, et vous en Au XXIe siècle, les artistes Pierre et Gilles créent une œuvre elle aussi intitulée La Colère d'Achille (2011), à partir d'une photo de l'acteur Staiv Gentis. Les analystes, tels Karl Lachmann, cherchent à isoler un poème originel, œuvre d'Homère lui-même, d'additions postérieures ou d'interpolations, et soulignent les incohérences du texte, les erreurs de composition : par exemple, Pylémène, héros troyen, est tué au chant V[39] avant de reparaître quelques chants plus loin[40] ou encore Achille espère au chant XI une ambassade qu'il vient juste de renvoyer[réf. Les derniers chants impliquant la mort d'Hector inspirent également les peintres de vases. Qui est Homère ? Au XIXe siècle, la peinture d'histoire et le romantisme continuent à puiser parfois leurs sujets dans la mythologie. Dans son recueil Feux publié en 1936, l'écrivaine française Marguerite Yourcenar met en scène plusieurs figures de l'Antiquité grecque dans des poèmes en prose. Dans son opéra-bouffe La Belle Hélène, créé en 1864, Offenbach parodie le mythe de la guerre de Troie et fait d'Achille un guerrier pas très malin[156], le « bouillant Achille ». Institut suisse Jeunesse et Médias. C’est … C'est à ce moment que commence le récit de l'Iliade. Ces Héros étaient censés avoir existé des siècles auparavant. Le héros fait également l'objet d'une référence en astronomie : au début du XXe siècle, son nom a été donné à l'astéroïde (588) Achille. La peinture académique représente aussi Achille avec La Colère d'Achille du peintre français François-Léon Benouville en 1847. Roi d'Ithaque, fils de Laërte et d'Anticlée, il est marié à Pénélope dont il a un fils, Télémaque. C'est un monde composite et poétique, tout comme la géographie du périple d'Ulysse. Il est difficile de savoir comment le culte a pris son essor, car les cultes héroïques se focalisent généralement sur la tombe du héros. Elle sortit des eaux, comme une vapeur, vint s’asseoir à côté d’Achille et le caressa de sa main. Dans Le Dossier H. (1981), Ismail Kadare relate l'histoire de deux homéristes venus en Albanie enregistrer les épopées orales des rhapsodes, avec l'ambition d'élucider la question homérique. Il est principalement le héros de l’Iliade, qui est entièrement centrée sur sa colère contre Agamemnon et se termine par son exploit contre le Troyen Hector. Leur chute les soumet à la révolution circulaire de l’univers qu’Homère appelle « Circé » (« Cercle ») », « Par la fameuse chaîne d'or, Homère ne veut rien dire d'autre que le soleil, montrant par là clairement qu'aussi longtemps que se meut la sphère céleste et le soleil, tout a l'être et tout le conserve tant chez les dieux que chez les hommes; mais, s'ils venaient à s'immobiliser comme en des liens, toutes choses tomberaient en ruines et ce qui adviendrait serait, comme on dit, le bouleversement universel », « Il semble, en fait, que le Créateur universel, en composant le monde d'éléments opposés et en y introduisant une amitié proportionnelle, réunit en même temps les activités d'Héphaïstos, celles d'Arès et celles d'Aphrodite: quand il engendre les, « Les dieux ne vivent pas de pain et de vin comme les mortels, aussi n'ont-ils pas de sang, mais, au lieu de cela, une substance qu'ils nomment « ichôr » [. L'image du « barde aveugle » est un lieu commun de la littérature grecque. La plus ancienne forme d'exégèse allégorique (de et άλλος, « autre », et αγοράομαι, « dire » : qui dit en d'autres mots ce que le poète n'a pas clairement exprimé), et en même temps la plus constante dans l'histoire, cherche à faire ressortir, dans le texte d'Homère, un enseignement physique, c'est-à-dire relatif à la nature (et φύσις) et à tous les phénomènes qui s'y produisent ; selon J. Pépin en 1976, dans Mythe et allégorie parues aux Études augustiniennes, il s'agit le plus souvent d'un enseignement d'ordre physique, et Proclus, définissant l'interprétation allégorique, déclare que l'on y fait des phénomènes physiques l'objet dernier des significations cachées dans les mythes ». La plus ancienne représentation de l'épisode attestée à coup sûr remonte à 650 av. Mais un aède les apprenait de la Des représentations de l'embuscade contre Troïlos se trouvent dans la. Héphaïstos lui forge de nouvelles armes, avec lesquelles il sort à la recherche d'Hector[64]. Pendant cette période, on commence à trouver des représentations de la naissance du héros, sujet qui n'était pas représenté aux époques antérieures[150]. Achille est aussi le héros de l’Iliade qui est le plus confronté à la douleur et à la souffrance. Qui sommes-nous ? Achille se récrie et Agamemnon, pour l'humilier, décide de prendre Briséis, sa captive[55]. Scène suisse Ma bibliographie Recherche. L'Iliade et l'Odyssée sont considérés comme des chefs d'oeuvre de la Grèce antique, les premières de la littérature occidentale. Le récit se passe en plein âge du bronze et les armes des héros sont effectivement faites de ce métal. L'un de ces paradoxes est appelé « l'Achille », car Achille était connu pour sa rapidité. Le poète sait que les Mycéniens utilisaient des chars, mais ne connaît pas leur utilisation à l'époque (combat char contre char, utilisation des javelots), et calque l'utilisation des chars sur celle des chevaux à son époque (transport à cheval jusqu'au lieu de la bataille, combat à pied). Il promulgue une loi enjoignant à tout chanteur ou barde passant par Athènes de réciter tout ce qu'il connaît d'Homère pour les scribes athéniens, qui enregistrent chaque version et les réunissent en ce qui est à présent appelé l'Iliade et l'Odyssée. Dans Troie, Patrocle est un jeune cousin d'Achille et son disciple, mais pas son amant. Une peste frappe le camp grec[53] et Calchas, encouragé par Achille, révèle qu'Apollon a puni Agamemnon pour avoir refusé à son prêtre, Chrysès, de lui rendre sa fille Chryséis[54]. Cette démarche était déjà celle des Alexandrins qui ont établi le texte (voir infra). Le nom s'explique probablement par des jeux athlétiques organisés en l'honneur du héros, attestés au Ier siècle apr. Le XXe siècle voit de nombreuses réécritures des épopées homériques et une multitude d'œuvres inspirées de près ou de loin par la guerre de Troie. J.-C.[27]. Cependant, une variante hellénistique évoque une prédiction de Cassandre selon laquelle Hélène aurait cinq maris — Thésée, Ménélas, Pâris, Déiphobe et Achille[50]. Là, il apprend la médecine[19], le maniement des armes, l'art de monter à cheval et de chasser, ainsi que la musique[20]. Ami et écuyer d'Achille, Patrole suit son ami, lorsque la guerre de Troie éclate. Cette toile est exposée au Musée Saint-Raymond, musée des Antiques de Toulouse dans le cadre de l'exposition Age of Classics !